Espace privé

La connexion à l’espace privé vous permettra d’accéder à des contenus dédiés.
En cas d’oubli de vos identifiants, merci de contacter les administrateurs de la Fête du livre.

 

 
 
 
 
 
 
Accueil / Liste des auteurs /

Liste des auteurs

Christian CHAVASSIEUX

PARTAGER


Littérature française Poésie Récit

Je ne viens pas à Saint-Etienne en touriste!

Le point de vue de la Fête du Livre de Saint-Étienne :

Il y a tant de manières pour un écrivain d’échapper à ce que l’on appelle une «restitution» à la suite d’une résidence d’écriture, que l’on reste surpris lorsque l’un d’entre eux, et pas des moindres, fait acte littéraire véritable, en rédigeant un texte majeur, dont la ville sur laquelle il se penche pourra s’enorgueillir. Christian Chavassieux le raconte dès son préambule, il n’est pas venu à Saint-Étienne en touriste, lui qui étudia aux Beaux-Arts et habita au Crêt-de-Roc. Ce qu’il regarde en revenant dans la ville pour la coucher sur le papier, c’est sa verticalité, ses eaux enfouies, ses liaisons entre ses collines, ses réseaux de galeries en sous-sols que seules les figures du Minotaure et du labyrinthe permettent de bien saisir. Il en sent les aspirations et la fierté, l’attachement à une Histoire issue du 19ème siècle très forte. Il en goûte les paradoxes surprenants, «apprenant la ville en piéton», et se la remémorant, dans ses détails gourmands, telle qu’il la découvrit, avec ses «glaces prodigieuses qu’on servait dans le cadre du Casino historique». En quelques pages, Christian Chavassieux exhume les mythes fondateurs de toutes les cités. Pour révéler Saint-Étienne, il semble lui-même s’être métamorphosé en géant, moderne Gulliver soulevant légèrement les toitures et les époques pour regarder à son tour le sillon du Furan tel qu’il réapparut ponctuellement en 2005. Car c’est bien le point de vue du romancier qui rend cet ouvrage fascinant et beau, loin des images d’Epinal. Pour bien regarder Saint-Étienne, Christian Chavassieux a vu grand, ouvrant le compas de son regard largement, et ce faisant, se rangeant du côté des Minotaures.

Isabelle Rabineau

Par les caprices du labyrinthe monstrueux au-dessus duquel elle s’est étendue, Saint-Étienne vibre et danse, questionne le regard du minotaure égaré entre ses murs. C’est une ville où, singulièrement, la verticale des immeubles impose cet exercice rare au piéton : penser à sa propre verticalité. C’est une ville dont le dessin des rues reprend ponctuellement le méandre des eaux. C’est une ville couchée sur des kilomètres de rivière turbulente et des kilomètres de galeries éteintes. C’est vivant et c’est mort, c’est demain et c’est ancien, c’est là et ce n’est pas là, c’est là.

Dédicaces Grande librairie – Place Hôtel de Ville – Stand G5 ou G6 :

• Vendredi de 15h à 19h
• Samedi de 10h à 13h et de 15h à 19h
• Dimanche de 13h à 18h

 

 

RETROUVEZ Christian CHAVASSIEUX
SAINT-ÉTIENNE VILLE ROMANESQUE ? Pierre MAZET – Christian CHAVASSIEUX – Lionel BOURG – Grégory MAZENOD – Jean-Louis PICHON samedi 19 octobre, 11h30-12h30 EN SAVOIR PLUS
Christian CHAVASSIEUX SERA EN
COMPAGNIE DE...