Espace privé

La connexion à l’espace privé vous permettra d’accéder à des contenus dédiés.
En cas d’oubli de vos identifiants, merci de contacter les administrateurs de la Fête du livre.

 

 
 
 
 
 
 
Accueil / Liste des auteurs /

Liste des auteurs

Gérard STARON

PARTAGER


Essais

CELUI QUI REGARDE L’OPÉRETTE À LA JUMELLE

Le point de vue de la Fête du Livre de Saint-Étienne :

Le père de l’auteur chantait l’opérette et il en était fier. Il remplaça au pied levé le ténor défaillant des « Noces de Jeannette » à l’Opéra de Saint-Étienne, encore logé aux Ursules. Historien et écrivain, Gérard Staron voue une passion à l’Opérette qu’il décrit, dans son jeune âge, si séduisante dans le cadre de la Salle Jeanne d’Arc, toujours à Saint-Étienne, où la fosse d’orchestre non encore recouverte, l’émerveilla avec ses représentations de « Véronique » d’André Messager, « La fille du tambour major » de Jacques Offenbach ou « la Rose de Noël », de Franz Lehar. Quittant la Cité du Forez pour raconter l’Opérette à travers le monde et son destin tourmenté après guerre, mal aimée et pourtant si populaire, l’auteur entreprend une réhabilitation et une histoire en règle irrésistibles. Tout repose, dans l’opérette, rappelle-t-il, sur une ou plusieurs intrigues amoureuses, une légèreté des sentiments où tout finit toujours bien. Et pourtant, ces opérettes ont partie liée avec la grande Histoire, dans laquelle elles se sont habilement intégrées, disant mine de rien beaucoup, libres et tempétueuses.

Isabelle Rabineau

Gérard Staron, professeur d’histoire, puis agrégé et docteur d’état de géographie a surtout publié dans les domaines de la climatologie après sa thèse « l’hiver dans le Massif central » au catalogue depuis 1993 des publications de l’Université de Saint Étienne. En 2003, il sort « le ciel tomberait–il sur nos têtes » aux éditions Aléas, en 2007 « Conditions climatiques et compétitions cyclistes » aux éditions de l’Harmattan en collaboration avec Jean-Paul Bourgier. En 2013 il participe à l’ouvrage hors-série du Progrès « Quel drôle de temps ». Depuis 2012, il préside l’association des météorologistes d’entre Rhône et Loire et publie chaque mois le Météofil. Avec « L’opérette Parfum de l’histoire » il passe à la passion inspirée par cette musique légère. Il met sa formation d’historien au service de ces œuvres musicales plus intégrées dans leur temps qu’il n’y parait !

Dédicaces Grande librairie – Place Hôtel de Ville – Stand G11 :

• Vendredi de 9h à 19h
• Samedi de 10h à 19h
• Dimanche de 10h à 18h