Espace privé

La connexion à l’espace privé vous permettra d’accéder à des contenus dédiés.
En cas d’oubli de vos identifiants, merci de contacter les administrateurs de la Fête du livre.

 

 
 
 
 
 
 
Accueil / Liste des actus / Notre parrain

Actualités

Notre parrain

PARTAGER

LEGARDINIER-Gilles-credits-V.-Colin-ComingSoonProd

La fiction en avant toute : Gilles Legardinier est un observateur aussi affûté qu’un oiseau volant au-dessus de la planète et ne la voyant que mieux. Archi documentés, ses romans aiment autant raconter qu’émouvoir. Cet amoureux du cinéma et de la littérature populaire est le parrain d’une fête dédiée à tous les passionnés d’histoires inoubliables.

« Rencontrer les gens, c’est comme entrer dans une cathédrale »

Auteur de Mardi soir, 19h  et de Une chance sur un milliard, Gilles Legardinier est le parrain de la 35e Fête du livre de Saint-Étienne qui se déroulera du 15 au 17 octobre. Rencontre avec un amoureux… des rencontres !

 

Comment abordez-vous votre rôle de parrain ?
« Je suis hyper honoré d’être le parrain de la Fête du livre de Saint-Étienne et très touché que l’on s’intéresse à moi. J’aime rencontrer les gens. Je suis comme un ogre affectif qui n’est pas assez nourri ! Rencontrer les gens, c’est comme entrer dans une cathédrale, c’est comme puiser dans une réserve incroyable ! Il ne faut pas enfermer les individus dans une catégorie ou dans une réalité statistique car il existe en chacun de nous une humanité insondable. »

 

UneChanceSur1Milliard_Gilles Legardinier

La crise sanitaire nous a tous privés de rencontres. Cela a-t-il été un véritable manque pour vous ?
« Bien entendu, le manque était là. Mais ce manque a permis de prendre conscience que l’humain grandit lorsqu’il fonctionne à plusieurs. Isoler les personnes les abîme. À l’inverse, fonctionner ensemble est une nécessité vitale pour l’espèce. »

 

 

La littérature aussi a ce pouvoir de connecter les gens entre eux…
« Effectivement. La littérature, c’est l’art de l’intimité, celle qui se crée entre l’auteur et le lecteur. C’est un chemin à parcourir à deux. Et comme je suis sincère depuis 15 ans dans chacun de mes livres, ceux qui me lisent me connaissent vraiment. Je ne suis pas là pour faire semblant, je ne joue pas un rôle. » 

 

 

 

MardiSoir_19H Gilles Legardinier

Votre dernier roman, Mardi soir, 19 h, évoque la quête du bonheur avec une héroïne, Elynn, qui a le sentiment que ses rêves sont derrière elle. Quelle est votre propre conception du bonheur  ?
« Justement, il faut laisser tomber ses rêves… de principe ! Les rêves que l’on avait quand on était gamin : un mariage de princesse par exemple ou devenir cosmonaute! Ce sont des rêves sous influence, avec une grande frustration potentielle à la clé. Le vrai but, c’est d’atteindre ses propres envies, à soi. Je considère que l’on n’avance que par l’envie. J’ai connu des échecs, plein même, mais j’ai toujours gardé l’envie des rencontres, l’envie d’écrire, l’envie d’être assez costaud pour réussir. Pour trouver votre bonheur, demandez-vous ce qu’il y a de prioritaire pour vous ? À qui ou à quoi vous penserez lorsque ce sera la fin ? Pour ma part, je considère que l’on est invincible si l’on est ému. Alors, est-ce que quelqu’un vous bouge le cœur ? »

 

Voir la fiche auteur de Gilles Legardinier, ses jours et horaires de dédicaces, ses rencontres