Espace privé

La connexion à l’espace privé vous permettra d’accéder à des contenus dédiés.
En cas d’oubli de vos identifiants, merci de contacter les administrateurs de la Fête du livre.

 

 
 
 
 
 
 
Accueil > Fête du Livre > Soirée de lancement – Prix littéraires 2020

Soirée de lancement – Prix littéraires 2020

PRIX LITTÉRAIRES DE LA FÊTE DU LIVRE 2020

PARTAGER


La Fête du Livre de Saint-Étienne vous invite chaque année, en exclusivité, à sa soirée de lancement en présence des lauréats des prix.

LIEU 2020 :
Cinéma Le Camion rouge
Vendredi 16 octobre à 19h30
Inscriptions au 04 77 34 32 53  ou en ligne en cliquant ici

  • Grand Prix de Littérature de la Ville de Saint-Étienne

Le Grand Prix Littéraire de la Ville de Saint-Étienne récompense une œuvre dotée de créativité et d’originalité proche de l’esprit visionnaire du territoire et décerné par un jury de lecteurs avertis.

Sélection 2020 :

Emmanuel Ruben, Sabre, Stock

Stéphanie Hochet, Pacifique, Rivages

Simone Veil, David Teboul, L’aube à Birkenau, Arènes

Hadrien Bels, Cinq dans tes yeux, L’Iconoclaste

Thibault Bérard, Il est juste que les forts soient frappés, L’Observatoire

Sébastien Spitzer, La Fièvre, Albin Michel

François Bill, Éloquence de la sardine, Fayard

Dotation : 5 000 €

Le Grand Prix de Littérature de la Ville de Saint-Étienne 2020 a été décerné à:

Thibault Bérard, Il est juste que les forts soient frappés, Éditions de l’Observatoire

Le Jury emmené par la communicante Catherine Vazille, composé de journalistes et de l’équipe de la Fête du Livre reconnaît l’excellent cru de la rentrée littéraire 2020 et désigne Thibault Bérard lauréat pour les qualités stylistiques, l’approche générationnelle originale et émouvante de son récit. Le primo romancier a su toucher au cœur et au corps en évoquant le courage, les histoires d’amour et le cheminement vers la mort d’une jeune femme attachante, véritable parcours de vie. Le ton choisi par le narrateur ainsi que l’écriture délicate disent entre les lignes l’autobiographie au creux de la fiction.

Lauréat 2019 :  TITIOU LECOQ, Honoré et moi, L’Iconoclaste

  • Prix BD STAS / Ville de Saint-Étienne

Le Prix BD STAS / Ville de Saint-Étienne récompense un album pour la créativité de son scénario et l’originalité de son traitement graphique. En collaboration avec la STAS et les librairies spécialisées partenaires de la Fête du Livre : L’Étrange Rendez-Vous et Des Bulles et des Hommes.

Sélection 2020 :

Serge Annequin, Constellations, Paquet

Alex W. Inker, Un travail comme un autre, Sarbacane

Jaime Martin, Nous aurons toujours 20 ans, Dupuis

Jules Stromboni, Shakespeare world, Casterman

Zelba, Dans le même bateau, Futuropolis

Philippe Collin et Sébastien Goethals, La patrie des frères Werner, Futuropolis

Kris, Violette Morris – deuxième comparution, Futuropolis

Bojan Vukic, Mages Tome 04 : Andurill, Soleil

Dotation : 3 000 €

Le prix Prix BD STAS / Ville de Saint-Étienne 2020 a été décerné à :

Alex W. Inker, Un travail comme un autre, Éditions Sarbacane

La planète BD est d’une incroyable richesse et regorge de talents. Le Jury, composé de la STAS, des libraires et de l’équipe de la Fête du Livre a cherché à récompenser originalité et savoir-faire. Le talent de Alex W. Inker a emporté l’adhésion avec un chromatisme d’une grande audace, une histoire qui permet de plonger dans les États-Unis des années 20 alors que l’innovation technologique amorce les leviers du progrès et du capitalisme. Une immense BD, magnifiquement éditée.

Lauréat 2019 : AUDE MERMILLIOD, Il fallait que je vous le dise, Casterman

  • Prix Littéraire Jeunesse / Ville de Saint-Étienne

Ce prix couronne un ouvrage de littérature jeunesse. La sélection des titres est réalisée avec la participation des libraires, de l’organisation de l’événement et des Médiathèques municipales.

Sélection 2020 :

Vincent Cuvellier, La traversée des animaux, Nathan

Gwenael David, Kid au 1er sommet des animaux, Helium

Nathalie Somers, L’herboriste de Hoteforais, Didier jeunesse

Joe Todd-Stanton, Lucie et l’énigme du Sphynx, Sarbacane

Dotation : 3 000 €

Le Prix Littéraire Jeunesse / Ville de Saint-Étienne 2020 a été décerné à :

Gwenaël David, Kid au 1er sommet des animaux, Éditions Helium

Au sein d’une excellente sélection, Gwenaël David a séduit le jury de libraires, médiathécaires et équipe de la Fête du Livre par la très grande actualité de son propos environnemental, son propos sur la conscience citoyenne, sa tonitruante drôlerie et le caractère aussi insolite que réaliste d’une fable pédagogique qui assume sa liberté de ton.

Lauréat 2019 : SOPHIE NOËL, Les pointes noires, Magnard

  • Prix du Club de la Presse et de la Communication Saint-Étienne Loire

Ce Prix récompense un titre en relation avec une question d’actualité, qu’il traite de manière exemplaire, originale, populaire. Le Prix est « transversal », dans le sens où il accorde son attention à tous les genres littéraires représentés à la Fête du Livre. Sur une même question, c’est donc tout le spectre éditorial qui est observé avec l’esprit de curiosité, l’exigence et l’expertise journalistique qui anime le Club de la Presse.

Sélection 2020 :

Laure Adler, La voyageuse de nuit, Grasset

Philippe Trétiack, Arnys et moi, Plein jour

Eric Neuhoff, Sur le vif, Éditions du Rocher

Serge Toubiana, L’amie américaine, Stock

Dotation offerte par le Club de la Presse

Le Prix du Club de la Presse et de la Communication Saint-Étienne Loire 2020 a été décerné à :

Philippe Trétiack, Arnys et moi, Éditions Plein jour

Chaque année ce Prix met en lumière des ouvrages rédigés par des journalistes, ambitieux et éclairants sur l’époque. Architecte, journaliste à Beaux Arts Magazine (entre autres) et auteur de nombreux ouvrages, Philippe Trétiack est un immense auteur, dont le talent déploie avec bonheur espaces et imaginaires au sein d’ouvrages toujours surprenants. Le Jury a choisi de récompenser l’auteur pour l’ambition d’une œuvre aussi érudite que distrayante.

Lauréat 2019 : CÉCILE HENNION, Le fil de nos vies brisées, Anne Carrière

  • Prix Lucien Neuwirth – Ville de Saint-Étienne

Ce Prix couronne un ouvrage écrit par un auteur du territoire.

Sélection 2020 :

Aïssa Mezaber, Librul d’famil, auto éditié

Françoise Chapelon, Trop fragile, Forez noir

Véronique Vernette, Collectif du 25 novembre de la Loire, Nos trois maisons, Un chat la nuit éditions

Chloé Baudry, Eurydice Incendie, Maintien de la Reine

Dotation : 500 €

Véronique Vernette, Collectif du 25 novembre de la Loire, Nos trois maisons, Éditions Un chat la nuit

Le Jury composé de libraires et de l’équipe de la Fête du Livre récompense chaque année une œuvre originale dont le message humaniste et empathique célèbre la mémoire de Lucien Neuwirth. Le collectif du 25 novembre de la Loire et Véronique Vernette ont su raconter les situations de violence familiale à l’intérieur du foyer. C’est la vie dans la maison, la porte refermée, qui est ici racontée, dans la peur des disputes et l’angoisse des cris guettés par les enfants. Cette existence douloureuse, souvent mutique est évoquée sans fard, mais aussi sans voyeurisme.

Lauréat 2019 : LIONEL BOURG, C’est là que j’ai vécu, Quidam

  • Prix Claude Fauriel

Le Prix Claude Fauriel récompense l’œuvre d’un auteur de la région quel que soit son sujet ou l’oeuvre d’un écrivain qui a mis la région au coeur de son intrigue. En partenariat avec l’association Lire à Saint-Étienne.

Sélection 2020 : retrouvez la sélection complète sur le site de Lire à Saint-Étienne : www.lire-a-saint-etienne.org

Alain Jaspard, Les bleus étaient verts, Éditions Héloïse d’Ormesson

Le héros du roman est un fils de mineur stéphanois, qui, au cours de sa guerre d’Algérie, connaîtra la dure vie d’appelé dans les djebels, sans se départir de son humour, son cœur vibrant à la fois pour une belle stéphanoise et une jeune Berbère. Le lecteur, comme les pensées du héros, fait ainsi des allers-retours entre Saint-Étienne et l’Algérie.

Lauréat 2019 : André Buffard pour Le jeu de la défense, Plon

  • Prix Design Littérature Jeunesse

La Fête du Livre de Saint-Étienne met a l’honneur les qualités d’innovation et de design dans la littérature jeunesse via la remise d’un prix décerné à un auteur de littérature jeunesse participant a la manifestation. Ce prix récompense un livre se distinguant par la créativité de son scenario, l’originalité de son rendu graphique (découpe, pop-up, matériaux utilises…), innovant autant par sa forme que par son contenu, ainsi que ses axes de développement (numériques, plateformes, sites, blogs).

Sélection 2020 :

Delphine Chedru, Nuit polaire, Sarbacane

Xavier Deneux, Le petit chaperon rouge, Milan

Bernadette Gervais, ABC de la nature, Grandes personnes

Christian Offroy, La différente, Couleur corbeau

Elena Selena, Neige, Gallimard jeunesse

Arianna Tamburini, Le plein de choses, Thierry Magnier

Fleur Oury, Dimanche, Fourmis rouges

Dotation : 2 000 €

Alain Jaspard, Les bleus étaient verts, Éditions Eloïse d’Ormesson

Le héros du roman est un fils de mineur stéphanois, qui, au cours de sa guerre d’Algérie, connaîtra la dure vie d’appelé dans les djebels, sans se départir de son humour, son cœur vibrant à la fois pour une belle stéphanoise et une jeune Berbère. Le lecteur, comme les pensées du héros, fait ainsi des allers-retours entre Saint-Étienne et l’Algérie.

Lauréat 2019 : BÉATRICE RODRIGUEZ, La philosophie Koala, Casterman jeunesse

La cérémonie sera suivie d’un débat Un jardin en soirée

Rencontre : La Terre telle qu’ils l’observent
en présence de Lisa Azuelos, Aurélie Jean, Gilles Clément et Nicolas Gilsoul.

Gilles Clément est à la tête d’une œuvre d’essayiste et de romancier, lequel voit sa pensée s’acter au terme de plus de quarante années de réflexions et de mises en œuvres. Lisa Azuelos est une romancière et cinéaste capable de restituer notre planète avec justesse et drôlerie, saisie sur le vif ! Aurélie Jean est essayiste et scientifique, son voyage au pays des algorithmes témoigne d’une vision du monde basée sur la curiosité. Nicolas Gilsoul est naturaliste et architecte. Leurs points de vues sur la planète sont passionnants, mordants, authentiques.

Modération : Isabelle Rabineau