Espace privé

La connexion à l’espace privé vous permettra d’accéder à des contenus dédiés.
En cas d’oubli de vos identifiants, merci de contacter les administrateurs de la Fête du livre.

 

 
 
 
 
 
 
Accueil > Fête du Livre > Soirée de lancement – Prix littéraires 2021

Soirée de lancement – Prix littéraires 2021

PRIX LITTÉRAIRES DE LA FÊTE DU LIVRE 2021

PARTAGER


La Fête du Livre de Saint-Étienne a remis lors de la soirée de lancement de la 35e Fête du Livre, vendredi 15 octobre, et en présence des lauréats des prix, les prix littéraires 2021.

  • Grand prix de littérature / Ville de Saint-Étienne

Le Grand Prix de littérature de la Ville de Saint-Étienne sélectionne chaque année des ouvrages de fiction ou de non fiction, dont le style original, l’attache au monde dans sa complexité se rapproche de l’esprit d’un territoire qui a toujours célébré les artistes et les visionnaires.

Lauréat 2021:

Mathieu PALAIN, Ne t’arrête pas de courir, Éditions L’Iconoclaste


© PhotUpDesign / Hubert Genouilhac
Argumentaire du jury:
« Champion le jour, voyou la nuit » : voici la définition insolite de Toumany Coulibaly, athlète hors norme et braqueur de pharmacies. Ne t’arrête pas de courir, c’est l’histoire d’une quête, celle qui anime le destin des hommes : comment choisir le sens que l’on donne à sa vie ? En cas d’erreur, quelle est l’issue possible ? Existe-t-elle simplement ?
Mathieu Palain raconte l’histoire d’un double enfermement, celui d’un jeune délinquant sportif surdoué, et celui d’un journaliste écrivain qui aspire à une plus grande liberté. Le tout sur fond de dialogues au parloir de la prison. Grâce à sa qualité de portraitiste, Mathieu Palain dépeint la personnalité atypique du jeune détenu, champion du 400m, aussi puissant que fragile avec justesse, sincérité, et une profonde humilité. On ne peut que saluer le talent avec lequel il livre sa vision de l’univers carcéral, sans dérive dramatique, et sans oublier de souligner les espoirs réels de la réinsertion. Il alterne habilement entre noirceur et douceur, le tout rythmé par une écriture vive et sans détour, qui nous fait traverser avec beaucoup de plaisir ce récit teinté de schizophrénie, et d’une originalité remarquable.

Sélection 2021 :
Mathieu PALAIN, Ne t’arrête pas de courir, Éditions L’Iconoclaste
Déborah SAÏAG, Ta main sur ma bouche, Éditions Nil
Yannick Le MAREC, Constellation du tigre, Éditions Arléa
Christophe JAMIN, Passage de l’union, Éditions Grasset
Claire RAPHAËL, Les gagneuses, Éditions Le Rouergue
Vincent DULUC, Carole & Clark, Éditions Stock
Sophie DIVRY, Curiosity, Éditions Notabilia
Laure HEINICH, Corps défendus, Éditions Flammarion
Salomé KINER, Grande couronne, Éditions Christian Bourgeois
Marie PETITCUENOT, Ce qui gronde, Éditions Flammarion

Dotation : 5 000 €

  • Prix BD STAS / Ville de Saint-Étienne

Le Prix BD STAS / Ville de Saint-Étienne récompense un album pour la créativité de son scénario et l’originalité de son traitement graphique. En collaboration avec la STAS et les librairies spécialisées partenaires de la Fête du Livre : L’Étrange Rendez-Vous et Des Bulles et des Hommes.

Lauréat 2021 :
ZelbaMes Mauvaises filles,  Éditions Futuropolis

© PhotUpDesign / Hubert Genouilhac

Argumentaire du jury:

« Mes mauvaises filles » est un roman graphique bouleversant et lumineux. C’est surtout un cri d’amour intime et universel. Le sujet fait force débat contradictoire et délicat. Ça parle de mort assistée, d’accompagnement, d’euthanasie mais surtout d’amour, de filiation, de tendresse et d’humour. Zelba se livre en 150 pages et le résultat s’impose comme une ode à la vie, celle qu’on a envie de choisir jusqu’au bout. Une étoile s’est allumée et reste bien accrochée haut dans le ciel : que ces Mauvaises Filles nous servent de repère.

Sélection 2021 :

ZelbaMes Mauvaises filles,  Éditions Futuropolis
Florence Dupré La Tour, Pucelle tome 2, Éditions Dargaud
Naomie Reboul, Iris deux fois, Éditions Sarbacane
Deloupy, Le Monde d’après, Éditions Komics Initiative
Bojan Vukic, Orcs et Gobelins tome 12, Éditions Soleil
Jaouen Salaün, Asphalt Blues, Éditions Humanoïdes associés

Dotation : 3 000 €

  • Prix Littéraire Jeunesse / Ville de Saint-Étienne

Ce prix couronne un ouvrage de littérature jeunesse. La sélection des titres est réalisée avec la participation des libraires, de l’organisation de l’événement et des Médiathèques municipales.

Lauréat 2021:
Delphine Vallette, Quand les escargots vont au ciel,  Éditions Seuil Jeunesse (sélection romans)


© PhotUpDesign / Hubert Genouilhac

Argumentaire du jury:
Le prix jeunesse est un prix littéraire travaillé en collaboration avec de nombreux intervenants. Dans un 1er temps, les librairies jeunesse de Saint-Étienne, les bibliothécaires de médiathèques et les membres de l’équipe de la Fête du livre se réunissent pour proposer aux élèves une sélection de quatre ouvrages (que vous pouvez découvrir sur l’écran). Cette année ce sont 8 classes de CM1 et CM2, avec donc une continuité pédagogique sur 2 années scolaires qui ont travaillé sur ces œuvres avec leur instituteur (écoles : Rosa Parks/Gaspard Monge/Montchovet/Jacquard /Chavanelle/Les frères Maristes/Montaud). Chaque classe est ensuite chargée de sélectionner l’ouvrage qui aura recueilli le plus de suffrage en son sein. Les classes qui ont travaillé cette année ont rencontré cette après midi Delphine Vallette pour lui remettre le prix et pour échanger avec elle.  Il faut souligner la qualité du travail des élèves et de leurs enseignants pour rendre compte des arguments qui ont été échangés dans chaque classe pour désigner son favori : beaucoup d’inventivité, de participation…jusqu’à une interprétation de l’histoire.
Trois enfants, Alice, Rachel et Amin alors qu’il jouent, trouvent un escargot qui sera écrasé par inadvertance par Alice,..
S’ensuit un questionnement sur la mort, les funérailles, les différences religieuses mais aussi l’amitié par delà les différences.
Ils ont aussi soulignés la drôlerie des personnage et des situations
Très belles illustrations appréciées des élèves, qui instaurent avec le flou dans lequel elles sont nimbées, un mystère, celui de la mort ?
Les enfants ont noté également la très belle couverture et la mise en page du livre.

Sélection 2021 :

 François Place, Rois et Reines de Babel, Éditions Gallimard Jeunesse (sélection albums)
Delphine Vallette, Quand les escargots vont au ciel,  Éditions Seuil Jeunesse (sélection romans)
Julien Baer, 33 Poèmes et demi, Éditions Acte Sud (sélection poésies)
Alexis Dormal, Inséparables Pico Bogue, Éditions Dargaud (sélection BD)

Dotation : 3 000 €

  • Prix Étudiants / Ville de Saint-Étienne

Ce Prix récompense un titre en relation avec une question d’actualité. EN partenariat avec l’Université Jean Monnet.

Lauréat 2021:
Lydie Lescarmontier, La Voix des pôles, Éditions Flammarion

© PhotUpDesign / Hubert Genouilhac

Argumentaire du jury:

Dans La voix des pôles, Lydie Lescarmontier nous fait voyager à travers l’Antarctique. Ce journal de bord nous plonge ainsi dans cet environnement inconnu, mystérieux, sa beauté, ses dangers, mais également sa fragilité. Lydie Lescarmontier nous rappelle l’impact de l’homme sur cet environnement, et à plus grande échelle, sur la planète. La voix des pôles rentre alors pleinement dans la thématique de la Fête du Livre de cette année. Le jury étudiant a pu souligner l’immersion dans laquelle le lecteur peut être plongé au fil de la lecture de ce livre. Cette immersion a d’ailleurs pu être accentuée par l’ajout de photographies de la faune et de l’environnement polaire.
Nous félicitons ainsi Lydie Lescarmontier pour cet ouvrage, pour la découverte du monde polaire, et son appel à la sauvegarde de celui-ci.

Sélection 2021 :

Sonja Delzongle, Le dernier chant, Éditions Denoël
Inès Leonarduzzi, Réparer le futur, Éditions de l’Onservatoire
Lydie Lescarmontier, La Voix des pôles, Éditions Flammarion
Jean David Zeitoun, La grande extension, histoire de la santé humaine, Éditions Denoël

Dotation 500€

  • Prix Lucien Neuwirth – Ville de Saint-Étienne

Ce Prix couronne un ouvrage écrit par un auteur du territoire.

Lauréat 2021 :
Marie Devois, Crosse Mortelle, Éditions Cohen & Cohen


© PhotUpDesign / Hubert Genouilhac

Argumentaire du jury:
Le roman de Marie Devois rend parfaitement hommage au savoir-faire stéphanois et parvient à raconter l’histoire de la ville sur plusieurs siècles en mettant notamment en évidence ses manufactures, tout en montrant la Saint-Etienne contemporaine à travers le Design. L’intrigue de ce roman policier particulièrement bien troussé met en évidence la tradition armurière de la ville autant qu’elle choisit ses décors parmi les paysages et lieux emblématiques de la cité forézienne. L’auteure, experte en balistique auprès des tribunaux est par ailleurs auteure de romans policiers touchant à l’art. Le Jury du Prix Neuwirth composé des libraires de la SASLI et le l’équipe d’orga de la FDL a souhaiter honorer cet excellent polar parfaitement documenté dans lequel la ville de Saint-Etienne se trouve romancée et racontée de manière sensible, humaine et juste.

Sélection 2021 :

Baptiste Deyrail, Le pas de la Manu, Éditions Actes Sud
Eric Viou, Photographies MAM, Stemp Éditions
Marie Devois, Crosse Mortelle, Éditions Cohen & Cohen
Pierre Grasset, STAS 140 ans, Stas éditions
Danièle Meaux, Saint-Étienne Grammaire des formes, Éditions Filigranes
Christophe Verneyre, La passion selon Saint-Étienne, En exergue Éditions

Dotation : 500 €

  • Prix Claude Fauriel

Le Prix Claude Fauriel récompense l’œuvre d’un auteur de la région quel que soit son sujet ou l’oeuvre d’un écrivain qui a mis la région au cœur de son intrigue. En partenariat avec l’association Lire à Saint-Étienne.

Lauréat 2021 :

Jean-Pierre Montal, La nuit du 5-7, Éditions Séguier

© PhotUpDesign / Hubert Genouilhac

Argumentaire du jury:
La Nuit du 5-7 n’est ni un docu-fiction sur l’incendie du dancing de Saint-Laurent-du-Pont en 1970, ou sur l’affaire de Bruay-en-Artois, ni une encyclopédie du rock’n roll des années 1970, ni une monographie des groupes trotskystes de cette époque post-soixante-huitarde, mais un véritable roman extrêmement riche des caractéristiques de cette époque qui fut celle de la jeunesse des membres du conseil d’administration des anciens élèves du lycée Fauriel que nous sommes.
Le livre est riche aussi d’amitié, d’amour perdu (dans tous les sens du termes), de la difficulté à franchir la barrière de son milieu d’origine ou du fossé, impossible à combler, entre les générations. Nous avons aimé l’écriture fluide, l’humour, le sens du suspens et ces références à l’Histoire.

Sélection 2021 : retrouvez la sélection complète sur le site de Lire à Saint-Étienne : www.lire-a-saint-etienne.org

  • Prix Charles Exbrayat

En hommage a l’auteur Charles Exbrayat, disparu en 1989, ce Prix récompense un ouvrage qui aurait plu à Charles Exbrayat. En partenariat avec l’association Souvenirs Charles Exbrayat et Lire à Saint-Étienne.

Lauréat 2021 :
Jean BERTHIER, Ici commence le roman, Éditions Robert Laffont


© PhotUpDesign / Hubert Genouilhac

Argumentaire du jury:
Jean Berthier, originaire de Saint-Étienne, écrit pour des revues littéraires et réalise des films de fiction et des documentaires. Prix Claude Fauriel 2018 avec son premier roman « 1 144 livres« , il est sélectionné pour le Prix Charles Exbrayat 2021 avec le second « Ici commence le roman« .
Le narrateur est lecteur pour la télévision. En sept années, il a lu 417 scénarios, pour chacun il a fait une fiche, a émis un jugement circonstancié et toutes les deux semaines a rapporté à France Fiction dans le quartier de la Défense « cette masse de papier dans un grand sac Adidas ». Au sixième étage, la secrétaire qui l’accueille lui dit ni oui ni merde, prend le paquet et lui en donne un nouveau.
Depuis deux ans – souvent, très souvent même – avec sa fille de dix ans et au retour de France Fiction, « ils vont voir maman ». Au Père Lachaise. « Elisa marchait en me tenant la main et portait dans son autre main le petit bouquet de fleurs que nous achetions toujours à la sortie du métro. »
Ils sont six lecteurs à France Fictions, six à se partager les scénarios : les « nobles », émanant d’une société de production en vue et écrits par des scénaristes professionnels et les autres, ceux du « tiers état », écrits par des illuminés sans pedigree qui imaginent déjà leur œuvre sur le petit écran, rêve qui n’a aucune chance de se réaliser. Notre lecteur à qui jusque-là étaient attribués indistinctement des scénarios des deux provenances découvre tout à coup qu’on ne lui confie plus que des scénarios dits du « tiers état ».
Une punition. Une brimade, mais pourquoi ? Pourquoi cette dégradation qui lui promet – c’est couru – un sevrage définitif dans pas longtemps ? Avec la porte en point de mire et comme conséquence l’impossibilité de pouvoir payer son loyer ? Et de se retrouver à la rue, lui et sa petite Elisa. Qu’a-t-il fait pour mériter pareille humiliation ?
C’est alors, dans les toilettes de France-Fiction, des toilettes comme celles qui ont inspiré Duchamp pour sa fameuse fontaine (éclatée rappelons-le d’un coup de marteau par Pierre Pinoncelli), qu’il a l’intuition d’être à côté d’un autre lecteur. Un des six qui lorsqu’il en aura fini avec sa prostate l’aidera à retrouver le chemin de l’excellence.
Satire féroce des grandes sociétés aux mœurs d’une sauvagerie programmée, rappel de l’abyssale solitude de ceux qui en sont les moteurs, ce roman est aussi celui de la tendresse. Celle d’un père et de sa fille vivant dans le souvenir du bonheur. D’un immense bonheur à trois voix.
Jacques Plaine

Sélection 2021 :

Jean BERTHIER, Ici commence le roman, Éditions Robert Laffont
Véronique MOUGIN, Un fils à maman, Éditions Flammarion
Antoine CHOPLIN, Nord Est, Éditions La fosse aux ours

  • Prix Design Littérature Jeunesse

La Fête du Livre de Saint-Étienne met a l’honneur les qualités d’innovation et de design dans la littérature jeunesse via la remise d’un prix décerné à un auteur de littérature jeunesse participant a la manifestation. Ce prix récompense un livre se distinguant par la créativité de son scenario, l’originalité de son rendu graphique (découpe, pop-up, matériaux utilises…), innovant autant par sa forme que par son contenu, ainsi que ses axes de développement (numériques, plateformes, sites, blogs).

Lauréat 2021 :
François PLACE, Rois et reines de Babel, Éditions Gallimard Jeunesse


© PhotUpDesign / Hubert Genouilhac

Argumentaire du jury:
L’ensemble de l’œuvre est régie par la liberté de ton, doublée par la malice du geste artistique, lequel choisit ses temporalités et univers, les encense ou montre leur déchéance, mêle les animaux aux êtres humains dans une circulation des émotions et des usages, des inventions et des audaces qui rend compte de l’épopée de la planète animale et végétale autant que de la saga des hommes entre eux.
La monumentalité de l’objet, bréviaire poétique autant qu’encyclopédie sage et déraisonnable, retient l’attention ainsi que l’ensemble du travail éditorial autour de cet ouvrage

Sélection 2021 :

François PLACE, Rois et reines de Babel, Éditions Gallimard Jeunesse
Didier CORNILLE, Tous les chemins sont dans la nature, Éditions Helium
Aurore PETIT, Bébé ventre, Éditions Les fourmis rouges
Seng Soum Ratanavanh, Gaspard dans la nuit, Éditions La Martinière Jeunesse
Delphine Chedru, De Papa à Maman, Éditions Sarbacane
Gaïa Stella, C’est toi l’architecte, Éditions Hélium
Amandine Laprun, Jungle, Éditions Nathan

Dotation : 2 000 €

Un Prix d’Honneur a été remis à Nicole Claveloux, l’auteure et illustratrice stéphanoise à laquelle une exposition est consacrée à la Médiathèque Municipale de Tarentaize

© PhotUpDesign / Hubert Genouilhac

La cérémonie fut suivie d’une rencontre

Comment les romanciers, architectes, scientifiques et designers imaginent-ils nos villes pour demain ?

Geneviève Gallot, Gilles Legardinier, Eric Jourdan, Philippe Rahm, Jean-David Zeitoun

Les romanciers les imaginent, les architectes les anticipent et les édifient, les scientifiques les éprouvent en données factuelles chiffrées, et les designers en redéfinissent les usages… Nos vies vont-t-elles se rapprocher de la science-fiction, du polar, du recueil de poésie ou du récit d’aventure? Rencontre avec des auteurs qui sont aussi les premiers témoins des évolutions de la planète et des humains qui la peuplent.

Modération : Cerise Rochet